Florent Pagny : ce jour où l’artiste avait « enlevé » Vanessa Paradis alors qu’il était furieux

0
224

Florent Pagny qui fut quelques années en couple avec Vanessa Paradis, developpa à son égard une attitude hyper protectrice, au point de l’enlever. 

Elle n’avait que quinze ans lorsque leur histoire d’amour débuta. Lui, avait dépassé l’âge de la majorité. Si leur différence d’âge de 11 ans défraie à l’époque la chronique, elle leur importe peu. Et leur idylle durera quatre ans. Vanessa Paradis entame alors une carrière prometteuse dans la chanson française. Florent Pagny a déjà inondé le marché de plusieurs tubes. 

Le chanteur assure que leur idylle a été bénéfique pour sa compagne de l’époque. « Après le succès de Joe le taxi, tout le monde se moquait d’elle. Et quand on a commencé à vivre notre histoire, les choses ont largement changé et je l’ai vue devenir l’icône qu’on connaît », confiait-il auprès de Ciné Télé Revue. 

Après la scène musicale, le cinéma lui ouvre ses portes et Vanessa Paradis, encore une adolescente, signe pour le film Noce Blanche. Un tournage qui s’avère compliqué pour elle, surtout moralement, suite au comportement du réalisateur Jean-Claude Brisseau. « Brisseau pourrait faire tout ce qu’il veut, je ne retournerai jamais avec lui. Il était détestable », dira-t-elle d’ailleurs lors de la sortie du film. 

Des années plus tard, Vanessa Paradis confiera dans le journal Le Monde que même l’assistant de Jean-Claude Brisseau à l’époque ne se gêna pas pour lui faire des remarques dégradantes. « On a regardé les rushs, tu étais tellement mauvaise hier, tâche de faire un effort aujourd’hui », s’était-elle souvenue. 

Des remarques qui ne plaisent guère à Florent Pagny, qui n’est non plus confortable avec le scénario du film qui évoque une relation confuse entre une adolescente et son professeur de philosophie. Il aura une altercation avec le réalisateur, émettant une critique sur « le scénario qui était, selon lui, d’une perversité totale ». Le lundi qui suit, ni Vanessa Paradis, ni Jean-Claude Brisseau ne se présentent sur le tournage.

 « J’apprendrais donc en fin de journée que Florent avait kidnappé Vanessa, en oubliant qu’à ce moment-là, elle était sous notre responsabilité », rapporte Lisa Heredia, monteuse et coproductrice du film, dans la biographie Vanessa Paradis, divin artiste, de Christian Eudeline, parue en septembre 2021. Un acte qui aurait pu avoir des conséquences fâcheuses.

Laisser un commentaire