Françoise Laborde frappée par une terrible maladie. Elle brise le silence

0
719

La célèbre journaliste de France 2, Françoise Laborde est revenue en toute transparence sur des aspects de sa vie privée, durant son passage sur le plateau de Jordan de Luxe, dans ‘Non Stop People’. Alors que l’animateur lui a posé une question sans détour sur son salaire chez France Télévision, la sœur de Catherine Laborde a donné une réponse sans équivoque et ne s’est pas démontée, là où de nombreuses personnalités préfèrent fuir …

« Je réfléchis, quand j’étais à France 2 et quand j’étais au CSA, c’était à peu près la même chose. Je pense autour de 6000 et 7000 euros par mois », a-t-elle confié. Avant de poursuivre : « Mais pas pour le journal, parce que j’étais rédactrice en chef, j’étais payée à ce titre-là, après quand vous êtes remplaçant vous n’avez pas de l’argent en plus parce que vous êtes remplaçant. ». La journaliste est également revenue sur ses troubles alimentaires, dont personne ne s’est douté.

« J’ai de grandes crises de boulimie ! Subitement, j’ai envie de manger dans la journée, et j’ai la volonté d’un bulot… Ma mère était terrible, elle me critiquait tout le temps sur mon apparence ! ‘Tu ne trouves pas que tu as grossi ?’ Elle faisait ça pour mon bien, mais ça provoquait chez moi une frustration permanente (…) Catherine, elle, ne mange pas. Quand elle a suçoté deux radis, elle a considéré qu’elle a trop mangé ! », a-t-elle révélé avec beaucoup d’émotions.

Mais récemment, c’est une toue autre révélation, qui a fait couler beaucoup d’encres. En effet, Françoise Laborde a écrit un livre, baptisé ‘Ma mère n’est pas un philodendron’, publié chez Ramsay, dans lequel elle évoque sa maladie. Ses confidences sont bouleversantes.  « J’ai mal le matin quand je me réveille. Je n’arrive plus à ouvrir un pot de cornichons, car je n’ai plus de force dans les mains. ».

En 2018, c’est sa célèbre sœur, Catherine Laborde, qui était présentatrice de la météo sur TF1, qui annonçait être frappée par la maladie dégénérative, la démence à corps de Lewy. L’ex miss météo avait déclaré lors d’une interview accordée à l’émission ‘sept à huit’, diffusée sur TF1, que son état empirait de jour en jour. « Je suis absorbée par cette maladie. C’est comme si j’avais un poids à porter, que je sois d’accord ou pas d’accord », a-t-elle confié.

Avant de poursuivre : «Quand vous me demandez si je vais bien, je vous dirais que oui, quelques fois. Et quelques fois ça ne va pas très bien. C’est la maladie qui va l’emporter je pense à un moment ou à un autre, c’est dommage, j’aurais bien aimé que ça dure encore longtemps. Mais je sais bien qu’il y a un moment où ça doit s’arrêter ». 

Laisser un commentaire