Ingrid Chauvin, coup de foudre pour Alexandre Brasseur, dévasté par une tragédie …

0
267

Son père, Claude Brasseur, est a rendu son dernier souffle le 22 décembre dernier, à l’âge de 84 ans. Si on ignore les raisons de son décès, beaucoup de médias qu’elle était sans doute liée à une contamination au coronavirus, qui a fait des ravages sur son passage depuis plus de deux ans. D’après Mathilde Seigner, le monstre sacré du cinéma français, avait été confronté à un état de santé qui s’était dégradé quelques jours avant de mourir.

«Je savais qu’il était vraiment  très mal en point. Je ne suis pas du tout étonnée de sa disparition», a-t-elle indiqué soulignant un sentiment d’épuisement : « Moi j’ai le sentiment que c’est une génération […] qui en avait aussi marre de cette époque aujourd’hui. Je les comprends et j’ai envie de dire qu’ils sont mieux là où ils sont, en fait ».

En 2018, l’acteur émérite avait té confronté à un terrible AVC, au point que les médecins avaient pris la décision de le placer dans le coma. Son fils Alexandre Brasseur est dévasté par la mort de son père. Sur les réseaux sociaux, où plus de 119 000 fans suivent ses aventures, le collègue d’Ingrid Chauvin dans la série à succès ‘Demain nous appartient’ a fait le choix de suspendre son compte, selon nos confrères de Télé Star.

«Une manière  pour le comédien de 49 ans de vivre son deuil dans la plus stricte intimité, préservé des regards et sollicitations du public », a confirmé la publication Gala. Très complice de son père, Alexandre Brasseur est issu d’une famille d’acteurs puisque ses grands-parents aussi ont connu un grand succès sur le grand écran. Sa carrière connaît également une avancée fulgurante.

Concernant la série diffusée sur TF1 ‘Demain nous appartient’, dans laquelle il interprète actuellement le rôle de l’ex mari d’Ingrid Chauvin, Alexandre Brasseur avait fait des confidences étonnantes sur sa vie privée . « Vous êtes 4 millions en France à regarder Demain nous appartient, sauf mes parents ! Ça c’est clair ! » La raison ? « Je ne sais pas, je crois que c’est l’heure où ils dînent. »

Alexandre Brasseur déplore le manque de temps passé avec son père, en raison de son agenda surchargé. « Très vite, vers 10 ou 11 ans, je suis parti en pension à Aix-en-Provence. C’était trop tôt. On fait des enfants pour les élever et vivre avec eux, même si ce n’est pas tous les jours. Les arracher au noyau familial pour les placer dans la cellule artificielle d’une pension… J’aurais très bien pu rester à la maison ! », confiait-il en 2019 auprès de nos confrères de Paris Match. Aujourd’hui, il serait très proche d’Ingrid Chauvin, qu’il considère bien plus qu’une simple collègue de travail. Leur amitié a déjà fait couler beaucoup d’encres …

Laisser un commentaire