Jacques Dutronc, anéanti par la maladie, une opération à haut risque !

0
247

Le mari de la chanteuse François Hardy serait confronté à une période particulièrement compliquée. En effet, Jacques Dutronc doit faire face à des problèmes de santé. Celui qui s’est retiré depuis plusieurs années en Corse pour y vivre une vie paisible, loin du stress et du parisien a érigé une muraille quasiment infranchissable sur sa vie privée.

C’est donc son épouse, Françoise Hardy qui lutte depuis plusieurs années contre un cancer, qui a donné récemment de ses nouvelles. Le couple vit séparé depuis très longtemps, mais a fait le choix de rester marié. Entre, l’affection et la tendresse sont toujours aussi intenses et ils s’écrivent au moins une fois par four pour se donner des nouvelles.

Le magazine people France Dimanche a consacré un dossier sur le père de Thomas Dutronc et livre des nouvelles particulièrement inquiétantes à son sujet. Selon la publication, le complice de Johnny Hallyday a dû faire face à une opération douloureuse, qui l’a immobilisée durant de nombreuses semaines.

« Jacques a eu un sérieux problème fin 2020, et il a dû subir une opération chirurgicale importante, raconte-t-elle. Nous étions très inquiets. Nous sommes toujours inquiets l’un pour l’autre. Il sait que je ne voudrais surtout pas mourir après lui, car je ne supporterais pas qu’il disparaisse. », a confié son épouse auprès de nos confrères de Gala.

Aujourd’hui, il semble aller mieux selon son fils, Thomas Dutronc, qui n’est pas aussi confiant concernant sa mère Françoise Hardy. Cette dernière souffre le martyr depuis plusieurs années, en raison de son cancer du pharynx, qui l’a contrainte à mettre fin à sa passion du chant. Depuis plusieurs mois, la célèbre star des années 70 milite quotidiennement por le droit à l’euthanasie en France.

« Je n’ai plus rien qui fonctionne normalement depuis ces thérapies et mes nuits sont pires que mes jours. Il y a toujours pire que ce dont on souffre soi-même, mais ce n’est pas une consolation. (Je me sens) proche de la fin », a-t-elle annoncé lors d’une interview au magazine Femme Actuelle.

Avant de poursuivre : « Jacques et moi sommes d’accord sur beaucoup de choses et il ne veut pas que je souffre de façon inhumaine à cause des séquelles de traitements trop lourds et de l’âge. Qui voudrait ça ? »,

Laisser un commentaire