Jean Jacques Goldmann, sa « fille cachée » confrontée à une tragédie

0
2584

L’auteur, compositeur et chanteur, Jean-Jacques Goldman est une figure emblématique de la chanson française. Ses titres rencontrent à chaque fois un succès fulgurant. C’est notamment le cas de la chanson ‘Là-bas’, un titre interprété en collaboration en 1987 avec Sirima. Malheureusement, celle-ci a été tuée par son époux deux ans après la sortie du disque. Depuis, Jean Jacques Goldmann a fait une promesse étonnante.

« Jean-Jacques Goldman est désormais discret dans l’industrie musicale. Basée à Londres, la chanteuse aux millions de disques vendus profite d’une retraite paisible où personne ne la reconnaît. S’il a laissé tomber la première ligne de l’émission des Enfoirés, il n’en est pas moins toujours présent dans l’ombre. Jean-Jacques Goldman a décidé de ralentir, pour ne pas laisser la vie lui filer entre les doigts », a rapporté le magazine people Voici.

Celui qui a vécu de nombreuses tragédies, c’est à quel point la vie est précieuse. Récemment, nos confrères de France 3 ont rendu un vibrant hommage à une chanteuse, qui a travaillé avec Jean-Jacques Goldman en 1987 : Sirima Wiratunga. L’artiste franco-britannique avait un talent exceptionnel.

 Cette collaboration a donné naissance à un titre plein d’émotion, qui a cartonné dès sa sortie. Malheureusement, le mari, le musicien Kahatra Sasorith, voit d’un très mauvais œil ce succès et n’hésite pas à menacer sa femme, mais également mère de son fils.

Dans la nuit du 6 au 7 décembre 1989, l’artiste émérite reçoit des coups de couteaux à de nombreuses reprises par son mari. Elle a été retrouvée sans vie dans leur maison du 10e arrondissement de Paris. Un drame qui va traumatiser Jean-Jacques Goldman, qui n’évoque que très rarement cette événement tragique.

En hommage à Sirima Wiratunga, le chanteur est toujours seul sur scène quand il interprète La basse devant ses fans. Il ne veut en aucun cas la remplacer. Malgré les années qui sont passées, la douleur est toujours aussi forte. La jeune femme est morte à cause de son mari possessif et jalaoux, qui ne supportait pas sa réussite.

Laisser un commentaire