Jean-Marie Bigard, rapports tendus avec sa banque, « trop c’est trop » !

0
688

Le magazine Ici Paris évoque dans son dernier numéro des soucis financiers que rencontrerait l’humoriste.

Ici Paris assure que Jean-Marie Bigard serait ruiné et malade. L’humoriste qui souffre du diabète aurait été admis en service de réanimation après une infection dentaire qui lui aurait causé une septicémie. «Le diabète, ça fait dix-huit ans que je vis avec, si tu veux, je suis devenu diabétologue. Au départ, quand tu l’apprends, c’est la colère : «Je suis un loup ! Vous n’allez pas me faire bouffer de la salade, je préfère crever ! Mais je me suis rangé parce que sinon je crevais. Littéralement. Ça calme bien, ce genre d’échéance !», confiait-il dans VSD.

C’est en janvier 2006 que l’humoriste parlait pour la première fois, lors d’une interview, de cette pathologie dont il est atteint. Ce jeudi 10 décembre, alors qu’il se trouvait sur le plateau de L’info du vrai dont il était l’invité, Jean-Marie Bigard a évoqué un mal plus récent qui s’est déclenché chez lui à la naissance de ses jumeaux Jules et Bella.

« Aujourd’hui il faisait froid, donc j’ai mis une petite couche en plus pour protéger mon vieux corps. J’ai 66 ans », a-t-il dit, annonçant souffrir d’une polyarthrite. Jean-Marie Bigard a ainsi confié avoir « du mal à mettre ses chaussettes »,  mais également à « ramasser des choses qui tombent par terre ».

Le père de Sasha, 11 ans, né de son précédent mariage avec Claudia, évoque « des douleurs en permanence… » depuis « l’arrivée de ses jumeaux », Bella et Jules. « Ils sont sortis du ventre de maman à six mois et on a tellement été terrorisés… Nous sommes passés dans un tunnel de trois mois entre la vie et la mort », a expliqué le comédien.

Mais l’humoriste a également évoqué ses problèmes financiers et la cause de ceux-ci. Notamment son talent de «mauvais gestionnaire » qui, avec la crise sanitaire dont l’effet sur l’économie de plusieurs secteurs est désormais évident, n’a rien arrangé. Privé de spectacles depuis plusieurs mois, Jean-Marie Bigard affirme être en difficulté. « Je suis comme un cheval dans un box à qui on interdit de sortir depuis 7 mois, sans avoir gagné un centime d’euros, en étant en train d’emprunter, de taper un pote pour finir le mois. Je dis : non, c’est pas possible ! », a-t-il déclaré.

« Je n’ai plus un rond dans le sens où je suis absolument comme tout le monde, c’est-à-dire quejedemande une autorisation de découvert à ma banquesinon j’ai trois mois de loyer de retard. Je ne vais pas pleurer, je suis encore dans ma position de milliardaire en n’ayant plus rien ! Si tu me demandes 500 euros, je vais aller les chercher au distributeur. Je ne vais sûrement pas me plaindre de mon sort. Mais si tu me demandes si je suis financièrement ruiné, je le suis, je le confirme ! », ajoute-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici