Jean-Paul Gaultier se confie sur la mort de son compagnon du SIDA : son combat pour la prévention continue

0
9

Jean-Paul Gaultier se bat pour le Sidaction : une cause personnelle

Jean-Paul Gaultier est connu pour son talent de couturier et ses créations avant-gardistes, mais il est aussi impliqué dans une cause qui lui tient à cœur : la lutte contre le SIDA. Depuis qu’il a perdu son compagnon, Francis Menuge, des suites de cette maladie en 1990, le créateur n’a cessé de se battre pour cette cause.

Le Sidaction : un événement majeur pour la collecte de fonds

Cette année encore, le Sidaction se tiendra les 24, 25 et 26 mars. Cet événement permet de récolter des fonds pour la recherche, la prévention et l’aide aux personnes atteintes par le VIH/SIDA. Depuis sa création en 1994, l’association a financé plus de 2 500 projets et permis de faire avancer la recherche. En 2020, elle a récolté plus de 5,7 millions d’euros.

Jean-Paul Gaultier : un président engagé

Depuis 2020, Jean-Paul Gaultier est le président du Sidaction. Engagé dans la cause depuis de nombreuses années, il est fier de pouvoir mettre son talent et sa notoriété au service de l’association. Dans une interview accordée à Nikos Aliagas pour l’émission « 50 minutes Inside » sur TF1, le 18 mars 2023, il a évoqué son engagement : « Je mène ce combat pour lui, mais aussi pour les jeunes qui n’imaginent pas qu’ils peuvent être contaminés ». Il encourage les nouvelles générations à se protéger et à se faire dépister.

La perte de Francis : une tragédie personnelle

Jean-Paul Gaultier a perdu son compagnon Francis en 1990, alors qu’il n’avait que 37 ans. À cette époque, le SIDA était encore mal connu et il n’existait aucun traitement efficace. Francis a succombé à la maladie après trois ans de lutte. Dans une interview accordée au Parisien il y a trois ans, le couturier avait évoqué la douleur de cette période : « On savait qu’il n’y avait aucune issue. Tous les gens mouraient. Francis lui a tenu trois ans, avec des attaques, la tuberculose. On a vécu toutes les étapes. On perdait espoir, puis il allait mieux. Je suis même allé aux États-Unis chercher un antirétroviral ».

Un message de prévention pour les jeunes générations

Aujourd’hui âgé de 70 ans, Jean-Paul Gaultier continue de se battre pour la prévention et l’aide aux personnes atteintes du VIH/SIDA. Il souhaite sensibiliser les nouvelles générations à cette maladie qui continue de faire des ravages dans le monde. Il rappelle que le virus est toujours présent et que la prévention reste essentielle. « Je mène ce combat pour lui, mais aussi pour les jeunes qui n’imaginent pas qu’ils peuvent être contaminés. Il faut se protéger, se faire dépister », insiste-t-il.

En tant que président du Sidaction, Jean-Paul Gaultier est à la tête d’un combat essentiel pour la santé publique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici