Johnny Depp, boycott – un cliché étonnant

0
0

Johnny Depp sort affaibli de la bataille judiciaire menée contre Amber Heard son ex-femme. Et ce n’est toujours pas fini.

Le couple est resté marié à peine un an et demi et a fini par étaler son linge sale en public. L’actrice ayant trainé l’ancien compagnon de Vanessa Paradis devant les tribunaux pour violences conjugales. Une guerre judiciaire qui a duré suffisamment pour épuiser moralement et financièrement l’acteur de Pirates des caraïbes. Mais aussi pour entacher à sa réputation.

D’après le média Italien Libroquotidiano, Johnny Depp ne supporterait plus d’être assimilé à un « cogneur de femmes ». L’acteur qui a été boycotté par Hollywood serait devenu méconnaissable. Une allégation fondée sur certains clichés de lui. Mais l’information n’est pas tout à fait vraie puisque les images révélées ont été extraites de son dernier film Minamata.

Johnny Depp y incarne le photographe Eugène Smith qui, dans les années 1970, fit un reportage sur les victimes de la cité japonaise Minamata où se produisit une catastrophe écologique causée par la contamination au mercure de la chaine alimentaire des pêcheurs. Des milliers de personnes furent affectées et le nombre de décès s’éleva à 2000.

La cause des décès fut une maladie neurologique qui depuis porte le nom de la maladie de minamata. « Nous avons regardé ces gens dans les yeux et nous leur avons promis que nous ne serions pas des exploiteurs, et que le film serait respectueux », a déclaré le papa de Lily-Rose et Jack Depp auprès du Sunday Times.

Si le film a été présenté l’année dernière à la Berlinale, il tarde encore à être proposé en salles en raison du boycott des patrons d’Hollywood. « Ils essaient de boycotter le film, peut-être à cause de l’acteur principal et de la mauvaise situation dans laquelle il se trouve. Combien de fois cela est-il déjà arrivé? », a regretté Johnny Depp qui estime avoir rempli sa part du contrat.

Il n’est d’ailleurs pas le seul à penser ainsi. Le mois dernier, Andrew Lewis, le réalisateur du film, a accusé dans une lettre ouverte publiée dans les colonnes de Deadline la société MGM de « vouloir enterrer » le film suites aux difficultés que traverse depuis un moment l’acteur qui incarnait il y a quelques mois encore le pirate des caraïbes. Une chose est sûre, il pourra toujours compter sur le soutien de Vanessa Paradis, la mère de ses enfants, comme elle l’affirmait elle-même lors d’une interview.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici