Julia Vignali, tentative de suicide – La présidente de France Télévisions réagit rapidement …

0
1077

Elle est une animatrice emblématique du petit écran et sa joie de vivre a littéralement séduit les téléspectateurs. Julia Vignali, qui a longtemps officiée sur M6 est désormais à la tête de l’émission ‘Télématin’, diffusée sur France 2. Si la fiancée du comédien Kad Merad depuis sept ans, est très à l’aise dans cette mission, elle doit faire face depuis quelques semaines, à une période particulièrement éprouvante.

L’hebdomadaire Ici Paris a publié un dossier sur la célèbre présentatrice et fait des confidences inquiétantes à son égard. Le magazine people annonce qu’elle a été confrontée à une « terrible tentative de suicide ». Celle qui cartonnait avec le programme ‘Le meilleur pâtissier’, diffusée sur M6 a intégré l’équipe du programme ‘Télématin’ sur France 2, en compagnie du journaliste Thomas Sotto.

Si le programme cartonne, en coulisse les salariés sont victimes d’une immense pression, qui a de lourdes répercussions sur l’ambiance sur le plateau. Le climat serait électrique, même entre les collaborateurs et certains ont révélé une vérité effroyable. D’autant plus que la direction de France 2 souhaite transférer une partie des salarié dans une de leur filiale, dont les primes et les salaires seraient beaucoup moins intéressants qu’à France Télévision.

Une situation qui a hélas conduite à une grave tragédie il y a quelques jours. En effet, « une collaboratrice de Télématin a fait une tentative de suicide », ont rapporté nos confrères, qui indiquent que ce drame a eu l’effet d’une bombe sur l’équipe, qui n’a rien vu venir…

« Dans un contexte économique déjà très tendu – plusieurs CDD n’ont pas été renouvelés et certains CDI ont été requalifiés -, des membres de la rédaction ont accusé Laurent Bignolas, le présentateur remplaçant, d’instaurer une mauvaise ambiance. C’est entre Damien Thévenot et Thomas Sotto qu’il y aurait des tensions », a annoncé la publication Closer.

Face à cet appel à l’aide de cette salariée, la présidente de France Télévisions, a pris les mesures nécessaires. « Ce drame arrive dans un contexte décrié ; je maintiens que le renforcement de notre filiale demeure un objectif stratégique, mais dans ce contexte d’incompréhension et cette escalade de tensions, je décide de stopper ce transfert automatique. La production de ces émissions sera transférée, mais les salariés pourront choisir », a-t-elle annoncé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici