Kate Middleton et prince William, leur jardin secret dévoilé en Écosse …

0
3402

Les Cambridge se sont rendus au mois de mai dernier en Écosse sur les ordres de la reine Elisabeth II . Cette mission qui leur était confiée par la souveraine elle-même revêt, semble-t-il, une importance capitale.

Le magazine Point de vue en parle dans l’une de ses parutions et en précise la nature, après avoir évoqué la probabilité que le prince William succède à la reine Elisabeth II à la place de son père, le prince Charles, qui pourrait renoncer au trône en raison de son impopularité mais aussi des nombreux scandales dont son parcours est jalonné. 

“La visite en Ecosse en mai dernier est l’un des symboles”, commente le magazine avant de révéler que le déplacement des Cambridge sur cette terre visait à encourager les Écossais à renoncer à leur désir d’indépendance. Le prince William et Kate Middleton prennent eux des galons avec cette confiance que la souveraine leur accorde.

“La présence de membres de la famille royale peu après la victoire électorale de Nicola Sturgeon prend tout son sens, alors que le premier ministre et leader du SNP, le Scottish National Party, réaffirme sa volonté d’un référendum sur l’indépendance », explique Point de vue. La publication estime d’ailleurs que le nouveau rang qui pourrait être attribué à la duchesse de Cambridge n’est en réalité pas récent.

“Elle s’est affichée par écrans interposés tout au long de la crise”, a rappelé la publication. Kate Middleton est restée active depuis le début de la pandémie. La maman de George, Charlotte et Louis, et son époux ont par exemple plusieurs fois rencontré le personnel médical mobilisé d’une manière exceptionnelle en cette circonstance.

Le couple s’était notamment rendu dans l’est de Londres sous la pluie pour une visite à des ambulanciers et secouristes, souhaitant connaître l’impact de la crise sanitaire sur leur moral. Une sortie officielle qu’ils effectuaient alors que la famille royale se trouvait encore sous le choc causé par l’interview du prince Harry et de Meghan Markle, qui accusait Buckingham Palace de racisme.

Lors d’un événement officiel, le prince William s’était exprimé à ce sujet. L’héritier en second au trône avait affirmé que les membres de sa famille n’était «vraiment pas raciste». D’après une journaliste américaine proche des Sussex, les deux frères avaient entre temps échangé au téléphone. Une conversation qui, cependant selon la même source, n’avait «pas été productive».

Laisser un commentaire