La réforme des retraites met en péril les projets de départ à la retraite de 50 000 personnes

0
336

La réforme des retraites en France est un projet de loi ambitieux visant à réorganiser de fond en comble le système de retraite français. Il fait partie du programme électoral du Président Emmanuel Macron et est inspiré par les économistes français favorables aux retraites par points.

Ce que les concernés peuvent s’attendre

Selon le Haut conseil des finances publiques (HCFP), la hausse de l’âge légal de départ, principale mesure de la réforme des retraites présentée par le gouvernement, pourrait conduire 50 000 personnes à différer leur départ cette année. Cela signifie qu’une personne sur quinze quittera plus tard que prévu parmi les actifs qui devraient prendre leur retraite en 2023. Il est probable que ce chiffre soit encore plus élevé que les années précédentes.

Le projet du gouvernement prévoit également de relever l’âge légal de départ à partir du 1er septembre. Cela se fera par trimestre par génération. Ainsi, les personnes nées entre le 1er septembre et le 31 décembre 1961 seront les premières concernées par cette réforme des retraites, et leur âge légal de départ passera à 62 ans et trois mois.

Impact sur les finances publiques en 2023

Le projet de réforme des retraites est encore incomplet, ce qui rend difficile pour le HCFP d’évaluer ses conséquences à moyen terme. Cependant, selon les informations disponibles, cette mesure d’âge réduirait les dépenses de 200 millions d’euros cette année. Le maintien dans l’emploi de ces actifs devrait également générer des revenus supplémentaires, bien que ces revenus soient considérés comme faibles par le HCFP.

Malheureusement, ces revenus supplémentaires ne suffiront pas à compenser la réévaluation des petites pensions, qui coûteraient environ 400 millions d’euros, ajoutés à 100 millions pour des mesures sur la pénibilité et l’usure professionnelle. Le coût total des dépenses supplémentaires serait donc de 600 millions d’euros, soit autant que pour les transitions emploi-retraite. Le HCFP estime donc que la réforme des retraites aura un impact très faible sur les finances publiques en 2023.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici