La reine Elizabeth II manipulée et volée par un ancien employé : des révélations surprenantes

0
679

De toutes nouvelles révélations viennent d’être faites au sujet d’un vol commis par un employé de la reine Elizabeth II.

Il y a quelques temps, une experte royale faisait part de ses confidences au sujet de la reine Elizabeth II. Ainsi, elle affirmait que la reine n’abdiquerait jamais au profit du Prince Charles. Il semble donc que personne ne devrait réussir à détrôner la reine avant quelques années. Au cours de son règne, la reine Elizabeth a connu de nombreux problèmes, notamment avec ses employés. C’est ce qu’a récemment dévoilé la BBC.

En effet, selon la chaîne, un ancien employé de la reine aurait volé certains objets qui étaient présents dans le palais royal. Il les aurait ensuite revendus sur internet, sur eBay plus précisément. Ces objets ont en effet été mis en vente sur la plateforme entre novembre 2019 et août 2020. Cet employé n’est autre qu’Adamo Canto, l’ancien assistant de restauration. Celui-ci a d’ailleurs plaidé coupable face aux faits qui lui étaient reprochés. Il a ainsi plaidé coupable pour trois chefs d’accusation de vol.

En réalité, la chaîne britannique a révélé que ce ne sont pas trois mais bien 37 articles qui ont été volés et vendus sur eBay par l’employé. La valeur de ces ventes est difficile à estimer mais elle se trouve entre 13 000 et 135 000 dollars. Pourtant l’homme n’a vendu que pour 10 000 dollars d’objets et il les a donc bradés, bien en-dessous de leur véritable valeur.

Parmi les différents objets qui ont été volés, se trouvaient notamment des photos signées du prince Harry, du prince William et de Kate Middleton. Il y avait également une médaille du Compagnon de Bath ou encore une album photo du banquet de Donald Trump lors de sa visite dans le pays de la reine. BBC a également annoncé que l’employé avait eu accès à des bureaux et des zones spécifiques à cause de la pandémie de coronavirus. Ainsi, le vol des différents objets a été grandement facilité.

L’homme a été libéré sous caution mais il risque toujours une peine de prison pour les vols qu’il a commis. Même si la police est sur le coup, il est peu probable que la reine Elizabeth II puisse revoir un jour ses précieux objets. Heureusement, il semblerait qu’ils n’aient pas vraiment de valeur sentimentale.

Laisser un commentaire