Michel Sardou, sous le CH0C, un test ADN fait des conclusions stupéfiantes …

0
657

Le célèbre chanteur, Michel Sardou, qui a fait couler beaucoup d’encres ces derniers mois en raison de son hospitalisation liée à une épuisement intense, était récemment l’invité de nos confrères de RTL, dans le cadre de la promotion de son nouvel album intitulé « Je ne suis pas mort… Je dors ! ».

L’occasion pour le monstre de la chanson française, d’évoquer une situation étonnante. En effet, l’heureux papa de trois adultes a révélé qu’il avait réalisé un test ADN pour connaître ses origines, par simple curiosité et les conclusions sont stupéfiantes. En effet, l’artiste émérite ne s’attendait pas à de telles révélations…

« C’est bizarre d’ailleurs, parce que j’ai fait un test ADN pour connaître mes origines. Et moi dans ma tête, à cause de mon père, je me voyais italien depuis… toujours. J’envoie mon test. Cela me revient et que vois-je ? J’ai 10% d’italien, c’est vrai. Mais tout le reste est écossais, gallois, irlandais », a-t-il révélé.

Avant de poursuivre : « Et moi qui hais les Anglais depuis Charles VII. Même avant. Eh bien, va le découvrir. Je leur ai demandé s’ils étaient sûrs. Il y a une fille, très drôle d’ailleurs, qui m’a répondu : ‘Peut-être les lacs du Connemara, c’est un retour de tes ancêtres’ !

Par ailleurs, la star a tenu à répondre à une rumeur qui circule sur la toile à son égard depuis plusieurs années. Une lettre qui aurait écrite par le chanteur circule sur les réseaux sociaux et met en exergue des propos complètement racistes. L’artiste a décidé de taper du poing sur la table et a révélé qu’il n’était en aucun cas à l’origine de cette lettre raciste.

Sardou, il ne fait pas dans la dentelle. Moi, l’Islam, je m’en tape le coquillard. Je me contrefiche des hadiths, des sourates et autres corâneries (…) On ne veut pas de leur religion, on ne veut pas de leurs valeurs, on ne veut pas de leurs mœurs, on ne veut pas de leur vision du monde », peut-on lire sur la lettre.

« Ce n’est pas du tout mon texte. Je n’ai jamais été comme ça de ma vie, jamais ! Le racisme m’est complètement étranger. Si j’ai quelque chose à dire, je n’ai pas besoin d’un juge, je le dis lors d’une interview ou à la télévision. La cyber gendarmerie a localisé l’auteur à Abidjan, donc on ne pouvait pas faire grand-chose. », a-t-il annoncé au micro d’Europe 1.

Laisser un commentaire