Mylène Farmer, idylle, giflée devant tout le monde : une séquence encore traumatisante …

0
199

Mylène Farmer est une figure emblématique de la chanson française. La ravissante rousse, connait un succès fulgurant avec ses titres emblématique. Mais depuis quelques semaines, sa vie personnelle traverse une zone de turbulence. En effet, celle qui est en couple depuis vingt ans avec Benoit Di Sabatino, doit faire face à l’implosion de son couple. Selon plusieurs sources, ce sont les nombreux confinements qui ont eu raison de son idylle passionnée.

En cette période très tendue, beaucoup de personnes tentent de passer le temps comme elles le peuvent. Quant à d’autres, la cohabitation avec l’autre partenaire reste très difficile. La promiscuité, le manque d’activité, les tensions liées au coronavirus dont on ignore la fin, amènent les couples à se disputer davantage et engendrent des tensions plus importantes qu’à l’accoutumée.

Bien qu’elle soit présente sur les réseaux sociaux, Mylène Farmer n’a pas souhaité réagir sur cette rupture douloureuse. Toutefois, récemment, l’artiste émérite est revenue sur son enfance difficile passée au Canada. Un épisode l’a littéralement traumatisée. D’ailleurs, elle n’a pas manqué de le révéler au grand jour auprès de ses fans.

Si sa mémoire concernant son enfance est très floue, certaine séquence continue à l’obséder. « J’ai la mémoire d’une scène très courte : la gifle d’une bonne sœur parce que j’avais renversé mon verre de jus d’orange par terre », a-t-elle débuté avec beaucoup d’émotions, lors d’une interview accordée à nos confrères ‘Têtu’. Hélas cette mésaventure lui a valu de se faire gifler par l’une bonne sœur.

Très peu active sur les réseaux sociaux, Mylène Farmer est également revenu sur les raisons pour lesquelles elle a toujours été discrètes sur sa vie privée. Elle a toujours ressenti le besoin de se réfugier dans son jardin secret.  » Chez moi, le secret n’est pas une question de timidité ou de protection », a-t-elle annoncé.

Avant de poursuivre : « Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours considéré le secret comme étant mon sanctuaire Je n’imaginais pas que, dans le monde ultra connecté qui est le nôtre aujourd’hui, le secret deviendrait l’un des derniers espaces de liberté. C’est devenu une nécessité ». La seule manière de se livrer en toute transparence, c’est à travers ses chansons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici