Nathalie Andreani : un joueur de l’Equipe de France lui propose 50 000 euros pour passer la nuit …

0
306

Nathalie Andreani, a marqué les esprits, lors de sa participation dans l’émission de télé-réalité, Villa des Cœurs Brisés sur TFX. La belle brune n’avait laissé personne indifférent, en raison de sa personnalité haute en couleur et sa beauté naturelle. Si aujourd’hui, la jeune femme a tourné la page du monde de la télé-réalité, elle n’en garde pas que des bons souvenirs.

Récemment, la jeune femme, qui est devenue une véritable business woman en Turquie, où ses projets fleurissent, s’est confiée en toute transparence sur les épreuves auxquelles elle a été confrontée , lorsqu’elle était exposée sur le petit écran. Elle a avoué que cette expérience reste à la fois inoubliable et très marquante.

 » D’ailleurs, si elle a parcouru ces milliers de kilomètres c’est pour collaborer avec une clinique dentaire, Beldente et une autre spécialisée dans la greffe de cheveux et de barbe, Bellahair (qui se sont occupées de très nombreuses personnalités) », a rapporté le magazine people Public.

« On m’a contactée pour savoir si je voulais refaire mes dents, j’ai juste fait un blanchiment et j’ai appelé une amie influenceuse, Chloé Sanchez, qui était partante. Je suis donc venue l’accompagner et en même temps j’acceptais de leur faire de la publicité (une grosse partie de sa communauté est masculine, ndlr) », a annoncé la quarantenaire.

Avant de poursuivre : « J’ai commencé sur Instagram. J’avais un compte sport, et j’ai été énormément critiquée… pourtant je ne faisais que du sport. Puis j’ai lancé à l’une de mes filles, en plaisantant, que j’allais créer un compte Instagram de lingerie. Je me suis dit que je vais faire payer l’entrée de mon compte, et le mettre à 10 euros en passant par paypal et ça a marché du feu de Dieu. Mais par la suite mon compte Instagram a sauté… Je suis retrouvée sur OnlyFans, où on m’a dit que je pouvais proposer les contenus que je voulais, et dès le premier mois, carton plein. La plateforme MYM m’a contactée, pendant six mois sauf que OnlyFans ça me satisfaisait en raison de l’argent que je gagnais. Mais on me prenait 40% de commission. Je me suis dit que j’allais créer mon site. C’est pour ça que maintenant j’ai Dress Code. Donc je suis sur quatre plateformes différentes (en plus de SWAME, ndlr) mais c’est beaucoup de travail car il faut poster sur tout. C’est un business terrible ».

Ses premières fans sont ses filles. « Ça ne dérange pas du tout mes filles. Ce sont elles, les premières qui m’ont dit : ‘Maman, tu fais du sport, tous les jours, tu as un joli corps, mets le en valeur’. Elles ont 23 et 26 ans, ce ne sont plus des enfants, elles ont subi les critiques que j’ai essuyées parce que j’étais une ‘cougar’. Des critiques sévères parce que je sortais avec des hommes plus jeunes ! À partir de là, je pense qu’elles ont été rodées. Maintenant, de temps en temps, tu as des gens qui sont méchants et qui vont me dire : ‘Tes filles doivent avoir honte’. Mais laissez mes filles tranquilles ! Comme je leur dit j’ai pas 25 ans, mon passé est derrière moi… », a-t-elle indiqué.

Avant d’ajouter : « Quand je suis rentrée dans la télé-réalité, c’était pour faire plaisir à mon copain de l’époque, Vivian. Parce que je ne voulais pas en faire, puis je me suis dit c’est un jeu, on s’amuse. Puis ensuite t’es sollicitée, tu y prends goût. Quand tu participes à une émission, tu peux bien gagner mais pas ce qui te permet de gagner ta vie. Ce sont toutes les choses autour.. ».

Celle qui assume d’être cougar, a conclu : « J’ai reçu pas mal de propositions, notamment un joueur de foot qui m’a proposé 50 000 euros pour passer la nuit avec moi. Plus d’une d’ailleurs mais j’ai refusé ! C’était un joueur de l’Équipe de France… J’étais choquée. C’est dommage, parce qu’il m’aurait plu sans qu’il me propose cet argent ».

2

Laisser un commentaire