Nicolas Hulot, « Il sort son sexe, il me force à lui faire une fellation… » Agressée à 16 ans, elle sort de son silence

0
5909

Nicolas Hulot est récemment revenu sur l’affirmation des médias, annonçant qu’il avait agressé plusieurs jeunes femmes. Il a qualifié cette rumeur de « honteuse« . Récemment, une femme de 20 ans, issue d’une famille politique française bien connue, avait déclaré à la police qu’une agression sexuelle, qui avait eu lieu en 1997. Le père de la femme a déclaré au magazine que sa fille « n’a jamais utilisé le mot viol devant lui » et a décrit ce qui s’est passé comme un acte sous la contrainte.

La femme s’est rendue à la police en 2008, soit après le délai imparti pour intenter une action en justice. Nicolas Hulot a été interrogé par la police et l’affaire a été classée. Nicolas Hulot, 62 ans, a démenti ce qu’il a qualifié de rumeurs « honteuses » lors de son apparition jeudi dans une émission de télévision française. « Ça fait mal, quand c’est injuste et sans fondement », a déclaré la célèbre écologiste, l’un des ministres les plus populaires d’ Emmanuel Macron .

Il a déclaré à propos de l’agression présumée: « J’ai été interrogé à ma propre demande et les enquêteurs ont très rapidement conclu que rien ne suggérait que l’affaire doive être suivie. Le magazine a également affirmé qu’une ancienne employée de la fondation pour l’environnement de Hulot avait parlé de harcèlement sexuel, ce que Hulot a également nié. La femme, lorsqu’elle a été contactée par le magazine, a également « complètement nié » avoir parlé de harcèlement sexuel.

Aujourd’hui, ses affaires prennent une nouvelle tournure. Ce sont désormais quatre femmes qui l’accusent d’agressions se-xuelles et pour certaines de viols. Leur témoignage est glaçant. « Et là, il sort son sexe. Cela va assez vite, il a défait son pantalon, il a pris ma main. Il m’a demandé si je l’avais déjà fait avec des garçons, si j’avais l’habitude de ce genre de caresses. Je lui dis : ‘Non’. A plusieurs reprises, je me remets sur mon siège, j’enlève ma main. Je me rappelle être dans un état d’incompréhension », a annoncé une dénommée Sylvia, qui avait 16 ans au moment des faits.

Avant de poursuivre : « Il me force à lui faire une fellation que je ne fais pas réellement parce que je crois que je suis tétanisée ». Au final, l’ex ministre de l’environnement la déposera à un métro, et fera une conclusion stupéfiante.  » Il m’a dit ‘Remaquillez-vous un peu parce qu’on voit que vous avez fait des trucs’. C’est tout ce qu’il m’a dit », a-t-il indiqué.

Pendant des années, elle a vécu avec ce terrible traumatisme, qui a gâché sa vie pendant de nombreuses années. « Pendant des années, je me suis dit : ‘Mais personne ne me croirait si je parlais. Personne ne peut me croire », a-t-elle annoncé. Aujourd’hui, elle semble soulagée qu’il doive des rendre des comptes.

Laisser un commentaire