Patrick Bruel, entretien discret avec Sophie Davant. Confidences CHOC !

0
481

Le célèbre chanteur et acteur de 60 ans, Patrick Bruel qui file le parfait amour avec Clémence, âgée de 27 ans, s’est illustré avec un « dîner de la honte », comme l’a qualifié le magazine people Public. Une situation qui a engendré un déchainement de critiques sur les réseaux sociaux. En effet, ce dernier avait dîné avec une groupe d’amis au sein d’un restaurant dans la plus grande discrétion …

«Même dans son bel appartement, le chanteur de 61 ans commençait à tourner en rond. Heureusement, il a pu se détendre au restaurant avec des potes dont Ary Abittan. Le confinement, quel confinement ? », a souligné l’hebdomadaire Public, qui souligne une « hypocrisie » de la part des artistes, qui ont tendance à donner des conseils sur les réseaux sociaux pour se protéger du coronavirus.

« Ce soir-là, c’est à une célèbre table du 16e arrondissement qu’ils ont dîné. L’établissement, comme ses concurrents, est bien sûr fermé jusqu’en 2021, mais le patron des lieux y avait, semble-t-il, organisé un repas clandestin avec plusieurs dizaines de convives », ajoute la publication Public, poursuivant que « vers 20 h 30, avocats, communicants et autres personnalités étaient accueillis, un vigile à l’entrée vérifiant qu’ils faisaient bien partie des heureux élus… ».

Par ailleurs, Patrick Bruel serait l’invité de Sophie Davant dans son émission ‘La lettre’, comme l’a confirmée la ravissante blonde sur les réseaux sociaux. « Deux numéros inédit sont prévus en Janvier et Février sur France 2, avec l’idée de mettre en lumière des anonymes, que j’appelle les héros du quotidien », a-t-elle annoncé.

Avant de poursuivre :  » Il y a des séquences avec Patrick Bruel, Hélène Ségara, Carla Bruni, Bilal Hassani ». Une émission qui serait beaucoup attendue par les téléspectateurs, à en croire les nombreux commentaires sur les réseaux sociaux. Sophie Davant cartonne avec ses nombreux émissions, mais également avec le lancement de son nouveau magazine intitulé ‘S’.

 » 100 000 exemplaires de S, le magazine de Sophie Davant s’est arraché dans les Kiosques, en seulement quelques jours », a rapporté l’hebdomadaire Public. « J’étais la première étonnée que l’on vienne me chercher pour créer S. Il dit aux femmes, ce n’est pas parce que vous avez 50 ans, que vous n’avez plus d’avenir, bien au contraire ! Je suis mettre à l’honneur les lectrices, tenir compte de leurs suggestions, faire des interviews, rédiger l’édito, ajouter des commentaires sur certains sujets. Je me suis régalée à faire ce travail ! », a annoncé Sophie Davant.

Laisser un commentaire