Patrick Poivre d’Arvor : une mineure l’accuse de viol

0
9

L’ancien journaliste Patrick Poivre d’Arvor a fait couler beaucoup d’encres ces derniers mois. En effet, l’écrivaine Florence Porcel a porté plainte contre lui en début d’année et l’accuse de viol. Depuis de nombreux témoignages ont vu le jour, venant ternir l’image de l’ancien pape du JT de TF1.

« Il n’y a jamais eu aucune forme d’emprise, ni a fortiori de contrainte. Les écrits de Madame Florence Porcel que j’ai conservés, pour la plupart postérieurs à ses accusations, le prouveront amplement (…). De toute ma vie je n’ai jamais obligé quiconque à une relation sentimentale, ni bien évidemment à une relation sexuelle. », a confié le journaliste sur instagram pour sa défense.

Avant de poursuivre : « J’entretenais jusqu’alors avec elle des relations confraternelles et partageais son goût pour la littérature. Plusieurs fois, je l’ai soutenue lorsqu’elle publiait des livres ou lors de ses démêlés avec des journalistes. Pour moi, la défense de la cause des femmes a toujours été un sujet de première importance. Je vis donc très douloureusement ces attaques. Et ma famille comme mes proches les jugent insupportables ».

Concernant Florence Porcel, elle a annoncé que sa vie avait changé depuis qu’elle a décidé de briser le silence. « J’ai peur qu’il vole ma vie professionnelle, puisqu’il m’a volé tout le reste. Il a volé ma vie sentimentale, ma vie amoureuse, ma vie sexuelle, qui sont inexistantes parce que je suis incapable, à cause de lui », a-t-elle annoncé chez nos confrères de France Inter.

Par ailleurs, nos confrères du Parisien ont annoncé que les poursuites contre Patrick Poivre d’Arvor avait étaient classées sans suite. Il ne sera donc pas jugés contre les faits de viols, suite au manque de preuve.

Aujourd’hui, Patrick Poivre d’Arvor est accusé de viol par une nouvelle femme, dont les faits remonteraient à 1988. La jeune femme avait 16 ans au moment du drame. I »l devient pressant. Il se rapproche. Il tente de m’embrasser à plusieurs reprises. J’essaye un peu de le repousser, mais je suis tétanisée. J’ai des images qui me reviennent. Je me revois par terre. Je le vois devant moi. Un détail qui en dit long : il savait que j’étais vierge. Quand il m’a pénétrée, l’hymen n’était plus là. Il me dit : ‘ah mais vous n’êtes plus vierge’, d’un air déçu », a confié la jeune femme qui avait répondu favorablement à l’invitation de celui qu’elle considérait comme son idole.

Laisser un commentaire