Sheila, très discrète – elle retrouve le plaisir avec un homme …

0
1192

La célèbre chanteuse, Sheila est une figure emblématique de la chanson française. En effet, star des années 70, la star est de retour avec son nouvel album ‘Venue d’ailleurs’ et c’est déjà un carton plein. Si aujourd’hui l’artiste affiche un sourire à toute épreuve et une joie de vivre étonnante, la vie de Sheila n’a pas toujours été un long fleuve tranquille.

En effet, la chanteuse populaire a perdu son fils unique, Ludovic, il y a quelques années. Ce dernier est décédé à la suite d’une overdose. Une situation qui a marqué et dévasté la mère, qui a frôlé la dépression, selon ses proches. La ravissante star a eu beaucoup de mal à se remettre de cette tragédie qu’aucun parent ne souhaitait vivre un jour.

Mais aujourd’hui, il semblerait que Sheila ait retrouvé goût à la vie. Le magazine people ‘Confidences Magazines’ a consacré un dossier sur l’artiste et livre des nouvelles réjouissantes à son sujet. Selon la publication, la star qui a marqué toute une génération avec ses chansons entêtantes, aurait retrouvé l’amour.

Toutefois, celle qui a érigé une muraille quasiment infranchissable sur sa vie privée, a préféré protéger l’identité de son cher et tendre. En revanche, la célèbre artiste a récemment tapé du poing sur la table concernant le sort donné aux femmes. Et avec son franc parler légendaire, elle n’a pas hésité à taper du poing sur la table.

 » Vous savez, le métier du showbiz c’est un métier de mecs en réalité. Les nanas, c’est très compliqué. Une femme n’a pas le droit de vieillir. On peut faire les plus beaux albums, vous ne les entendez pas en radio, je trouve ça totalement illogique « , a confié la célèbre chanteuse.

Avant de poursuivre : «Si j’étais américaine, je serais traitée comme une vraie diva. Je suis française donc, je suis au rebut car top âgée. Ils ne font pas ça à Hallyday ni à Sardou. Je ne trouve pas ça normale. On est là depuis autant qu’eux, on en a fait autant qu’eux, on a vendu autant qu’eux, c’est juste parce que ce sont des mecs. Ça suffit ! Maintenant, c’est toujours moi qui parle parce que les autres ne disent jamais rien. Ça suffit, respectez-nous un minimum ! ».

Laisser un commentaire