Tiphaine Auzière : des propos positifs et surprenants au sujet d’Eric Dupond-Moretti, le ministre de la Justice

0
108

Tiphaine Auzière, la fille de Brigitte Macron et la belle-fille d’Emmanuel Macron serait absolument ravie de la récente nomination d’Éric Dupond-Moretti au poste de garde des sceaux. La jeune avocate semble particulièrement apprécier l’ancien avocat et elle se montre optimiste quant à son efficacité à occuper ce poste clé.  Pourtant, le nouveau ministre ne fait pas l’unanimité et il s’est d’ailleurs retrouvé plusieurs fois au cœur de diverses polémiques, notamment sur les différentes mesures qu’il souhaiterait mettre en place pendant son mandat.

Dans les colonnes de Paris Match, Tiphaine Auzière confie placer « beaucoup d’espoir en ce ministre, volontaire, ouvert, qui a une haute idée de la justice ». La jeune maman de deux enfants affirme cependant ne jamais avoir discuté de lui avec son beau père Emmanuel Macron, président de la république : « Je n’ai pas soufflé son nom à Emmanuel – il n’a pas besoin de moi – même si je lui ai dit que c’était formidable ». Des propos sincères et honnêtes qui laissent à penser que l’avocate ne veut pas être liée aux décisions politiques de son beau-père.

Tout comme sa mère Brigitte, Tiphaine Auzière est donc ravie de la nomination d’Eric Dupond-Moretti à la tête du ministère de la Justice. Elle explique d’ailleurs avoir rendu récemment visite à son nouveau patron afin de discuter de sujets importants. Après s’être confiée sur son beau-père, son engagement politique mais également sur sa vie d’avocate, la jeune femme a bien évidemment abordé le sujet du nouveau garde des sceaux. Lors de leur récente rencontre, les deux individus ont abordé différents sujets qui tiennent à cœur à l’avocate qui exerce sa profession au barreau de Boulogne-sur-Mer depuis plusieurs années. Ils ont notamment discuté de « l’accompagnement des victimes, de la réforme des prisons, de l’insertion ».

Les détracteurs de Tiphaine Auzière et de sa mère pensent bien évidemment qu’elles ont eu un rôle dans la nomination de l’avocat. Toutes les deux l’apprécient beaucoup et l’on soupçonne une forte influence des deux femmes sur le président de la république. Brigitte Macron s’était d’ailleurs défendue de telles accusations auprès de Franceinfo. Des accusations qui ne viendront pas ternir la joie de Tiphaine quant à la nomination d’un homme qu’elle admire pour son travail et pour ses compétences et pour qui elle semble apprécier travailler au quotidien. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici