TPMP : Hervé (L’Amour est dans le pré) humilié sur la toile – il craque !

0
441

Sur le plateau de TPMP ce 2 novembre, une des chroniqueuse est revenue sur la première nuit d’Hervé avec sa prétendante et le déballage qui s’en est suivi, et dont elle s’est dite choquée.  


L’une des séquence de L’amour est dans le pré, l’émission présentée par Karine Le Marchand sur M6, a été ce 2 novembre l’un des sujets de discussion dans l’émission de Cyril Hanouna, TPMP. Le programme révélait la première nuit entre un candidat et sa prétendante. Un passage que certains chroniqueurs n’ont pas hésité à critiquer. 


Les fans de l’émission de Karine Le Marchand sur M6 ont fait la connaissance de Hervé, un agriculteur qui a confié n’avoir jamais eu d’expérience intime avec une femme malgré son âge. Ce qui n’a pas empêché la production de L’amour est dans le pré de lui trouver une prétendante. Le couple s’est très vite trouvé des points communs au point de décider de franchir le pas « décisif ». 


Et le lendemain, les deux tourtereaux se sont faits le devoir de livrer devant les caméras chaque détail de leur nuit ensemble, la première pour Hervé avec une femme. « La nuit a été excellente (…) la page n’est plus blanche, c’est enfin arrivé (…) je crois que j’ai été très bon », a-t-il déclaré devant Stéphanie qui n’a pas été avare de révélations sur cette nuit avec son nouveau compagnon dont elle s’est dite surprise des prouesses pour une première fois. 


« Il a été très bon, plus que je l’imaginais. Je me disais : ça va être rapide, mais non pas du tout. Ce n’était pas du tout une déception. Je lui ai dit : ‘Tu vas au musée, je n’en peux plus’ ». Une séquence qui a suscité bien des commentaires sur le plateau de TPMP, mais a été jugée scandaleuse par Géraldine Maillet, l’une des chroniqueuses de Cyril Hanouna. 


Si certains téléspectateurs se sont réjouis de la sincérité des candidats de la L’amour est dans le pré, d’autres par contre n’ont pas apprécié un tel étalage. Même cas de figure sur le plateau de TPMP. Si certains ont trouvé le passage amusant, ce n’était pas le cas de Géraldine Maillet qui a affirmé avoir été choquée par un tel déballage. 


D’après la chroniqueuse, les limites ont été enfreintes. Et ce par les candidats eux-mêmes. « Ce sont des rats de laboratoire. J’ai trouvé la séquence hier absolument obscène, plein de voyeurisme. C’est quoi la prochaine étape en fait ? On met une caméra dans la chambre ? On regarde le coït ? (…) », a-t-elle lancé visiblement remontée. 

Laisser un commentaire