Une maman fait ôter au laser la tâche de naissance de son bébé, la suite est épouvantable

0
1514

Cette maman a dû prendre une décision difficile pour l’avenir de son bébé né avec une tâche sur la moitié du visage. 

Brooke Atkins, 33 ans, s’est attirée une vague de critiques sur les réseaux sociaux pour avoir pris la décision de faire retirer la tâche de naissance de son bébé. Ce dernier est venu au monde avec la moitié du visage recouvert d’une tâche. La mère de famille a décidé de faire usage du laser pour l’en séparer. 

De façon générale, les tâches de naissance ne sont pas dangéreuses pour la santé. Mais il existe des cas particuliers, notamment lorsqu’elles se présentent sur le visage, et que sous elles couve un glaucome ou le syndrome de Sturge Weber. Il s’agit d’une maladie qui peut être à l’origine de cécité ou de convulsions.  

A l’issue de différents examens, Brooke Atkins a appris que son fils, prénommé Kingsley, souffrait de ces deux problèmes. « Cette maman fait retirer la tâche de naissance de son bébé! Brooke Atkins a opté pour le traitement au laser pour se débarraser de la tâche de naissance qui couvrait la moitié du visage de son bébé et elle s’est attiré la foudre des réseaux sociaux », était-il rapporté. 

Lors d’une interview qu’elle a accordé au Daily Mail, Brooke Atkins a parlé un peu plus de ces tâches de naissance « progressives ». « Ce qui signifie qu’elles changeront et s’assombriront avec le temps. [Ces tâches] peuvent développer une apparence ‘pavée’, avec des bosses surelevées, des crêtes et le risque de bulles vasculaires, où elles saignent dangereusement », a-t-elle expliqué. 

Pour l’avenir de son deuxième enfant, la mère de famille devait prendre au plus vite une décision. « Une fois qu’une tâche de vin de Porto atteint ce stade, elle est souvent très difficile à traiter et le laser n’a pratiquement aucun reflet, car la peau est déjà beaucoup trop endommagée », est-il expliqué. 

« Le but des traitements au laser n’est pas de ‘supprimer’ la tâche de naissance, mais plutôt de garder la peau saine, afin d’éviter tout dommage supplémentaire à la zone », est-il encore renseigné. C’est au Queensland Children’s Hospital que les parents du petit Kingsley se sont rendus. La tâche de naissance a, elle, significativement diminué après le traitement au laser. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici