Vaimalama Chaves « ouverte » : la Miss France révèle son sex-toy !

0
19

Vaimalama Chaves est née en Polynésie française le 3 décembre 1994 . Elle a obtenu sa licence en économie de gestion et plus tard sa maîtrise en gestion de l’Université de Polynésie française. Elle a commencé à travailler comme Community manager dans une salle de sport avant de remporter le concours Miss Tahiti en 2018.

 Elle est née et a grandi à Mahina sur l’île de Tahiti en Polynésie française. Son père travaillait dans les télécommunications et sa mère était infirmière. La ravissante brune se rend régulièrement dans son île natale, où elle a ses attaches.

Mannequin française et candidate à un concours de beauté connue pour avoir remporté le titre de Miss France lors du concours 2019. En plus de représenter la France dans les concours Miss Univers et Miss Monde 2019, elle est également connue pour sa présence sur Instagram et partage des clichés de mannequins pour ses plus de 550 000 followers.

Récemment, l’ex Miss France qui est connue pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, a fait des confidences étonnantes sur les réseaux sociaux, où elle n’a pas manqué de faire réagir ses nombreux fans.

 » En témoigne une vidéo publiée par la jeune femme sur son compte Instagram ce dimanche 8 août, dans laquelle elle présente fièrement ses sex-toys préférés. Dans un clip savamment réalisé avec l’humour qu’on lui connaît, la jolie tahitienne de 26 ans fait honneur au plaisir féminin en mettant en avant deux jouets intimes de la marque Lelo », ont confirmé nos confrères de Closer.

« Rencontrez Sila et Ziggy Cup, vos nouveaux alliés pour profiter d’un temps rien qu’à vous. Tous les moments sont bons pour se faire du bien ! Même pendant ses règles », a-t-elle indiqué sur sa vidéo. Les commentaires des internautes ne se sont pas fait attendre …

« ll fallait oser. Bravo », « Merci pour cette collaboration Vai ! Ça fait trop plaisir de voir ce genre de publications de plus en plus sur les réseaux , ARRÊTONS LES TABOUS », « Merci a toi Vai de faire la promotion du plaisir feminin car c’est naturel et surtout pas un Tabou », pouvait-on lire sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire